Aller au contenu. | Aller à la navigation

Mairie d'Indevillers
Informations & contact
  • Lundi : 13h30 à 15h45
    Mardi : 15h00 à 19h00
    Jeudi : 8h30 à 11h
    Vendredi : 8h30 à 12h00
     
  • Tel : 03 81 44 41 47
    Fax : 03 81 44 41 47
  • Mail :
    contactez-nous
  • Mairie d’Indevillers
    4 rue de l'Eglise
    25470 - Indevillers

Aménagements dans la commune

Une réflexion approfondie sur les aménagements potentiels dans notre commune apparait pertinente. Améliorer les lieux clés avec une vision cohérente et globale, voire une identité ... afin de contribuer au "mieux vivre".

Une réflexion sur les aménagements 


Les aménagements possibles dans la commune sont souvent évoqués lors des échanges de l' Équipe Municipale.

Il nous apparaît pertinent que les aménagements soient réfléchis en harmonie les uns avec les autres.

Il serait bon d'avoir une "vue d'ensemble" qui se dessine.

Quelques aménagements ont été réalisés
D'autres sont restés en "instance" : par exemple "Le monument aux morts"; "Le lavoir"; ...

Quelques endroits pourraient être plus particulièrement étudiés (voir ci-dessous) :
 

Des aménagements à réfléchir en cohérence

Une synthèse écrite d’un maximum de projets potentiels d’aménagement pour notre Commune est précieuse.

L'écoute et la prise en compte des idées des habitants sont importantes.

Il sera ainsi possible de s’appuyer - dans le temps - sur des documents concrets.
Les projets pourront évoluer selon les situations et les observations.

Décider ensuite, au fur et à mesure, le temps venu, des réalisations alors pertinentes selon les besoins et, aussi, les possibilités.


L'objectif final serait de dégager une certaine cohérence, voire une identité, de tous les aménagements potentiels dans la commune.

Évident aussi que ces investissements soient ensuite engagés à l'avenir selon ce qui sera - financièrement - possible.
Que, donc aussi, des priorités de ce qui serait à aménager soient bien identifiées et guident les investissements ...

S'appuyer sur des "idées" déjà évoquées et à venir

Certains aménagements potentiels ont été vus notamment avec l'appui du CAUE (Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement) ; Service départemental gratuit pour les communes. 

Il apparaît intéressant, pour garder le bénéfice des réflexions de l' Équipe Municipale et pour avancer, de rassembler les différentes idées vues ensemble et de ne pas en perdre le bénéfice.

 

En résumé, les aménagements dans notre Commune méritent d’être réfléchis et étudiés ensemble afin de rester en cohérence, évitant des traitements isolés, décalés avec l’existant ou le futur et sans harmonie d’ensemble.
L’étude prendra en compte l’aspect “global” de la commune, mettant en évidence une identité entrevue, vue ou à souligner.

Demander appui auprès de personnes spécialisées

Décision a donc été prise, courant 2013, de s'appuyer sur des cabinets d'architecture - paysagiste pour qu'ils apportent leurs compétences.
Prendre en compte l’aspect “global” de la commune en mettant en évidence une identité entrevue, vue ou à souligner.

Ce "Marché Public" a fait l'objet d'un "appel à la concurrence".
Dix cabinets ont demandés les dossiers. Six ont répondus selon les règles. 
Le cabinet "Tant qu'il y aura des rues en herbes"  a été retenu après un échange plus approfondi avec trois sélectionnés.

Cette étude est notamment possible grâce au concours financier du Conseil Général du département du Doubs qui finance 80 % de la dépense.

 

Contenu du dossier présenté aux cabinets interessés


Présentation de la collectivité

Indevillers est une petite commune du nord-est de la France, située dans la région Franche-Comté, département du Doubs, Communauté de communes "de Saint Hippolyte".
La commune compte 245 habitants.
Elle s’étend sur 22,8 km2.
La commune est limitrophe avec la Suisse, au sud matérialisée par la rivière Le Doubs sur une distance de 6 km qui coule à une altitude de 473 mètres, à l’Est la Suisse fait également frontière terrestre sur 3 km. Au nord, un point culminant domine à 922 mètres.
Le village est situé dans un vallon, se niche dans un paysage verdoyant : pâtures, forets.
La Commune comporte une dizaine de hameaux.
Une composition atypique se dessine avec la réciprocité des deux clochers de la commune : celui de l’église et celui la chapelle qui surplombent tous les deux le village depuis chacun un versant.
La surface de la forêt est de près de 1 000 ha.
La longueur des voies communales est de 30 km.
La commune est traversée par la RD 201.

Périmètre de l’étude

Le caractère rural de notre Commune est apprécié, peut être préservé, souligné et amélioré.
En 2011 la commune a sollicité l’aide du CAUE pour travailler sur des aménagements de la commune (Aménagement de la place de la Vierge, Cœur du village, Traversée du village, Aménagement du monument aux morts, autres lieux remarquables, …).

La commune souhaite identifier, étudier et prévoir, dans une vue globale et cohérente, les aménagements les plus pertinents.
Les réalisations retenues pourront être mise en oeuvre ensuite à court, moyen, voire plus long terme selon les possibilités et les besoins. Eventuellement, certains aménagements pourront être étudiés pour une exécution des travaux en plusieurs phases.
L’étude tiendra compte de l’esprit de cette demande.
__________

L’Equipe Municipale a réfléchi, entre 2008 et 2013, à des possibilités d’aménagements et il parait intéressant de garder le bénéfice de ces réflexions avant la fin de son mandat.
Prendre du recul, du temps, de la réflexion…, s’appuyer sur les compétences de spécialistes …
Elle s’arretera particulièrement sur des lieux identifiés, remarquables, qui méritent d’être traités en cohérence.

Une synthèse écrite d’un maximum de projets potentiels d’aménagements pour notre commune est précieuse pour l’avenir.
Il sera ainsi possible de s’appuyer sur des projets concrets.

Faire éventuellement évoluer dans le temps les projets. Décider, au fur à mesure et le temps venu, des réalisations alors pertinentes selon les besoins et possibilités.

___________

Enjeux identifiés et objectifs poursuivis


Démarche pragmatique dans la mise en oeuvre du projet :

Un projet maîtrisé :
La mise en œuvre d’un tel projet repose tant sur la qualité de l’approche globale que sur le soin apporté aux détails :

o garder l’esprit de bourg rural à travers les aménagements mis en œuvre, sans  s’interdire l’innovation,
o s’appuyer sur les qualités des lieux et inclure le naturel, le végétal dans les choix d’aménagements.
o utiliser des matériaux simples et bien mis en œuvre,

Une maintenance réduite :
o La réflexion à mener prendra en compte la notion de « développement durable ».
o Les aménagements réalisés et les matériaux mis en œuvre permettront un entretien simple et économe.
o La mise en œuvre des plantations appropriées favorisera un entretien en gestion différenciée ….

Un projet qui prend compte des enjeux environnementaux :
o mettre en œuvre des aménagements qui respectent le milieu naturel et limitent l’imperméabilisation des sols.
o tenir compte des particularités environnementales du site telle que la zone humide au cœur du village.
o élaborer le projet de conception dans le respect du développement durable.

Une prise en compte de la réglementation (insertion sociale et professionnelle) :
La réglementation propose différents moyens pour promouvoir l’insertion sociale et professionnelle dans les marchés publics. Une réflexion sera menée sur l’opportunité ou non d’inclure des dispositifs d’insertion en phase opérationnelle, tant dans la phase travaux que dans la phase entretien.

Le respect de ces enjeux est attendu dans toutes les phases du marché.
Amélioration du cadre de vie, mise en valeur du patrimoine :

- Déterminer et souligner une identité,  harmonieuse et plutôt naturelle, dans le village.
- Mettre en valeur des espaces en valorisant l’identité du village.
- Conforter les espaces publics emblématiques du village. Considerer ces lieux comme  habités et partagés entre plusieurs fonctions, traversés par un flux de circulations motorisées (allier les éléments tels que trafic de poids lourds et de véhicules agricoles, les conditions climatiques, l’architecture rurale singulière, …) :

Quelques points d'attention plus particuliers :
- monument aux morts
- place de la vierge et alentours,
- école, salle des fêtes et alentours
- mairie, église et alentours
- entrées village, zones habitées
- lavoir et alentours
- chapelle : alentours
- places
- zone humide
- point « R » (regroupement déchets)
- bordures de voies et accotements
- …/…

Amélioration de la vie des usagers et sécurité :
Différencier, là où cela apparait pertinent, les espaces « véhicules » des espaces « piétons » sans pour autant apporter de « gêne » à la circulation :
o traiter les entrées du village et les points utiles (comprenant l’aspect « paysagé »)
o apporter des idées qui permettent une ccirculation à allure raisonnable des véhicules dans le  village sans pour autant apporter multiplier les « artifices ».

Partager l’espace public :
o donner une place reconnue aux piétons dans les lieux utiles,
o améliorer, dans des lieux utiles, la circulation et les accès.

Tenir compte des activités agricoles et artisanales, des passages de camions ainsi que des conditions hivernales.